• Godomey, Route IITA, 01 BP 884
  • (229) 21 30 04 10

Détails de la publication

Effet de l’âge et de l’intensité de pâture sur le développement des touffes de Brachiaria ruziziensis dans les pâturages artificiels au Bénin


  • Langue :Français
Télécharger le fichier

Détails de la publication

  • Type:Fiche Technique
  • Domaine:Ressources naturelles et Environnement
  • Année de publication:2015
  • Auteurs:ZOFFOUN A. G., ABOH B. A., HOUINATO M., Brice SINSIN A.
  • Cultures:Brachiaria ruziziensis
  • Couverture géographique:Bénin
  • Mots clés:Brachiaria ruziziensis; pâturages artificiels; cultures fourragères

Résumé de la publication

Au Bénin, une grande partie de la population se nourri des produits d'origine animale. Le secteur agricole contribue à environ 37,31 % du PIB (INSAE, 2007). Vue l’importance du sous-secteur de l’élevage dans l’économie nationale et la satisfaction des besoins en protéine animale des populations, l’Etat a défini une politique dont les objectifs généraux sont : (a) : accroître les productions animales pour couvrir les besoins de la population ; (b) : accroître le rôle de l’élevage dans l’économie nationale ; (c) : promouvoir une meilleure intégration de l’agriculture et de l’élevage. Pour ce faire l’Etat a initié plusieurs fermes d’élevage. Cependant, plusieurs études révèlent des signes de dégradation souvent irréversibles sur de nombreux parcours de ces fermes du fait de la pâture extensive (Sinsin et al., 2003 ; Aboh et al., 2009; Oumorou et al., 2010). Vu le rôle capital que joue les cultures fourragères dans l’alimentation du bétail, surtout en saison sèche, une meilleure connaissance des impacts de leur exploitation par le bétail permettra de développer des techniques de gestion écologiques adéquates. Cette Fiche Technique décrit l’effet du mode d’exploitation sur le développement des touffes de Brachiaria ruziziensis dans les pâturages artificiels des fermes d’élevage de Kpinnou et de l’Okpara au Bénin.

Nombre de publications par type