• Godomey, Route IITA, 01 BP 884
  • (229) 21 30 04 10

Détails de la publication

Analyse différentielle de la fertilité physico-chimique des sols dans les zones cotonnières au Bénin


  • Langue :Français
Télécharger le fichier

Détails de la publication

  • Type:Article
  • Domaine:Fertilité des sols
  • Année de publication:2019
  • Auteurs:AMONMIDE I., DAGBENONBAKIN G. D., AKPONIKPE P. B. I., AGBANGBA E. C. ET TOVIHOUDJI P. G.
  • Cultures:Sols et coton
  • Couverture géographique:BENIN
  • Mots clés:Dégradation des sols; productivité du coton; matière organique; cations échangeables; Bénin.

Résumé de la publication

Le coton est la principale culture de rente au Bénin. Avec l’accroissement de la population, l’extension des superficies n’est plus possible sur le long terme. La gestion optimale de la fertilité des sols des zones cotonnières devient une nécessité. L’objectif de l’étude était de comparer la fertilité physicochimique des sols des zones cotonnières en rapport avec les exigences nutritionnelles de la culture. Pour y parvenir, un suivi des champs de coton a été fait dans les six grandes communes productrices de coton au Bénin en 2018, auprès de 180 producteurs à raison de 30 producteurs par commune, représentatives des quatre zones cotonnières. Des échantillons de sol ont été prélevés et analysés au laboratoire afin de déterminer les caractéristiques physico-chimiques des sols. Les rendements de coton graine ont été également déterminés. Les paramètres physico-chimiques des sols ont été soumis à une analyse de variance et à l’analyse en composantes principales en lien avec les rendements en utilisant le logiciel R.3.6.1. Les résultats ont montré un niveau de dégradation avancée des sols des zones centre-nord et sud avec des rendements faibles contrairement aux zones nord et centre où les sols sont mieux pourvus en argile, matière organique et cations échangeables. En effet, les sols des zones centre-nord et sud sont de texture sablo-limoneuse. Ils présentent des capacités d'échanges cationiques et des teneurs en cations échangeables faibles. Bien que les zones du nord et du centre ne sont pas bien pourvues en éléments nutritifs, le niveau de dégradation des sols dans les zones nord et centre est moindre avec des rendements de coton graine meilleurs que ceux observés dans le centre-nord et le sud. L’étude a révélé la nécessité de la mise en oeuvre d'un plan de fumure équilibrée pour la culture cotonnière prenant en compte les résultats des propriétés physico-chimiques observées entre différents bassins de production.

Nombre de publications par type