• Godomey, Route IITA, 01 BP 884
  • (229) 21 30 04 10

Détails de la publication

Contribution à l’évaluation du niveau de fertilité des sols dans les systèmes de culture à base du coton au Bénin


  • Langue :Français
Télécharger le fichier

Détails de la publication

  • Type:Article
  • Domaine:Fertilité des sols
  • Année de publication:2019
  • Auteurs:AMONMIDE I., DAGBENONBAKIN G., AGBANGBA C. E. et AKPONIKPE P.
  • Cultures:Sols et coton
  • Couverture géographique:BENIN
  • Mots clés:Sédentarisation agricole; fertilité des sols; matière organique.

Résumé de la publication

Le coton est la principale culture de rente au Bénin. L’accroissement continu des superficies cultivées a entraîné la sédentarisation des cultures avec pour corollaire la dégradation des sols et la baisse des rendements. L’objectif de l’étude est d’évaluer le niveau de fertilité des sols des bassins cotonniers du Bénin. Ainsi, 30 échantillons de sol ont été prélevés auprès de 30 producteurs de coton. Les résultats ont montré des sols sablo-limoneux avec un taux d’argile de 7,38 à 12,65%. La teneur en azote varie de 0,055 à 0,076% avec un pH de 5,7 à 6,5. Le taux de matière organique est compris entre 1,20 à 1,52%. La somme des cations échangeables varie de 3,98 à 6,98 cmol+/kg et la capacité d’échange cationique (CEC) entre 5,35 à 7,91 cmol+/kg. Le phosphore assimilable est compris entre 5 et 13 cmol+/kg. En définitive, les sols présentent de bonnes propriétés physiques, de piètres caractéristiques chimiques et par conséquent un faible niveau de fertilité, ce qui compromet la durabilité du système de production. L’application des amendements organiques et minéraux est donc indispensable pour le relèvement du pH et de la teneur en matière organique de ces sols.

Nombre de publications par type