• Godomey, Route IITA, 01 BP 884
  • (229) 21 30 04 10

Détails de la publication

Aulacodiculture : une alternative pour la sécurité alimentaire et la préservation de la faune sauvage en Afrique de l’Ouest


  • Langue :Français
Télécharger le fichier

Détails de la publication

  • Type:Article
  • Domaine:Nutrition humaine - Securité alimentaire
  • Année de publication:2013
  • Auteurs:MENSAH G.A., POMALEGNI S.C.B., AHOYO ADJOVI N.R., MENSAH E.R., GUEDOU M.S.E. et KOUDANDE O.D.
  • Cultures:Aulacode
  • Couverture géographique:Afrique
  • Mots clés:Aulacodiculture; Sécurité alimentaire; Faune; Conservation; Afrique

Résumé de la publication

L’aulacode (Thryonomys swinderianus) est l’une des espèces animales sauvages élevées en captivité étroite. Il est le deuxième gros rongeur après le porc-épic (Hystrix cristata) et un gibier très chassé en Afrique intertropicale pour sa viande appréciée de tous et vendue à prix plus rémunérateur par rapport aux viandes de consommation courante (viande de boeuf, de petits ruminants et de porc). L'élevage de l'aulacode (aulacodiculture), initié au Bénin dès 1983 avec une approche méthodologique de recherche-développement, est déjà en vulgarisation en milieu réel depuis une douzaine d'années et fait désormais l’objet d’agrobusiness au Bénin ainsi que dans une quinzaine de pays en Afrique au sud du Sahara. L’aulacodiculture, en tant que miniélevage, est surtout destinée aux petits exploitants agricoles sans terre et permet le transfert de revenus des couches nanties vers celles qui sont plus défavorisées. De facto, elle constitue un excellent moyen non seulement pour la couverture des besoins en protéines animales des populations humaines et pour la lutte contre l’insécurité alimentaire, mais aussi et surtout pour la conservation et l'exploitation rationnelle de la faune sauvage tropicale. Les effets induits de l'aulacodiculture se traduisent par la réduction de la pression de chasse sur l'aulacode sauvage dans la nature et des pratiques de feu de végétation. Ainsi, l’aulacodiculture, une nouvelle spéculation et filière animale, illustre parfaitement une solution de diversification agricole, de conservation de la biodiversité et d’exploitation rationnelle de la faune sauvage tropicale. L’aulacodiculture constitue aujourd’hui l'un des moyens permettant de mieux valoriser sur les plans alimentaire, économique et scientifique, les espèces animales sauvages en vue de la sauvegarde des écosystèmes. (RASPA, 11 (S): 113-128).

Nombre de publications par type