• Godomey, Route IITA, 01 BP 884
  • (229) 21 30 04 10

Détails de la publication

Réduction de doses de cyperméthrine-triazophos et lutte raisonnée en culture cotonnière au Bénin


  • Langue :Français
Télécharger le fichier

Détails de la publication

  • Type:Article
  • Domaine:Production végétale - Génétique
  • Année de publication:2016
  • Auteurs:DJIHINTO C. A., AFFOKPON A., DANNON E., ABOUA C.
  • Cultures:Coton
  • Couverture géographique:Bénin
  • Mots clés:Coton, cyperméthrine-triazophos, lutte raisonnée, Bénin

Résumé de la publication

Objectifs : L'étude a pour objectif de réduire les doses de cyperméthrine-triazophos en culture cotonnière et d'apporter ou non les doses complémentaires en fonction du niveau d'infestation des ravageurs. Méthodologie et Résultats : La réduction de doses de cyperméthrine-triazophos a été étudiée sur la station de Gobé dans le Centre Bénin dans un dispositif factoriel à deux facteurs en bloc aléatoire complet de 6 répétitions. En milieu réel, la lutte raisonnée basée sur l'application de demi-dose d'insecticides avec l'apport de la demi-dose complémentaire en fonction du seuil d'infestation des ravageurs a été comparée à la protection classique du cotonnier dans un dispositif de bloc aléatoire complet de 10 répétitions. Aucune différence significative n'a été observée entre les doses de cyperméthrine allant de 15 g/ha à 35 g/ha lors du dénombrement des ravageurs rencontrés. Par contre, la dose de 75 g/ha de triazophos est significativement inférieure (P < 0,05) à la dose de 150 g/ha pour le contrôle des populations de ces ravageurs. A la récolte sur station, aucune différence significative n'a été observée entre les rendements obtenus pour les doses 20 g/ha, 30 g/ha et 35 g/ha de cyperméthrine. De même, aucune différence significative n'a été obtenue entre les rendements fournis par les doses 75 g/ha et 150 g/ha de triazophos. En milieu réel, la lutte raisonnée a permis d'obtenir un rendement de coton graine significativement supérieur (P < 0,01) à celui de la protection classique. Conclusion et Application des Résultats : La réduction de 35 g/ha à 20 g/ha de la dose de cyperméthrine est possible sans affecter significativement la production. L'application de demi-dose d'insecticides par les agriculteurs avec l'apport de la demi-dose complémentaire en fonction du seuil d'infestation des ravageurs en lutte raisonnée procure un rendement de coton graine significativement supérieur (P < 0,01) à celui de la protection classique.

Nombre de publications par type